Les 26 propositions

de | avril 9, 2015

M. Cazenave, ministre de l’intérieur, va au bout de ses idées ! Ses 26 propositions seront mises en route. Certaines l’ont même été avant d’être annoncées, d’autres le seront avant fin juin et les autres … aux calandres grecs ?

Revenons sur l’ensemble des annonces. Ce qui m’intéresse ici, ce n’est pas tellement les propositions. On pourra y revenir dans un autre article. Mais c’est la présentation qui est faite. Voilà celle du ministère :

26-propositions-CazeneuveElles ont été divisées en 4 thématiques. Une sur la sécurité, une sur la protection des personnes vulnérables, une sur la lutte contre les infractions graves et la dernière sur l’amélioration des systèmes. Les 3 premières sont bien équilibrées. La dernière ayant une vocation plus technique et internationale comprends des actions plus fourre tout.

 

 

Pour les visuels, on peut en faire une représentation graphique de cette façon.

26 proposition ministereCe qui est intéressant dans cette présentation, c’est que l’aspect purement répressif, qui concerne la catégorie lutte contre les infractions graves, est à égalité avec la notion de sensibilisation. Et si on rajoute la catégorie protection, on se positionne sur des propositions portées sur la précention ou la sensibilisation.

 

 

Il me semble pourtant qu’on peut et qu’on doit en avoir une tout autre lecture. En effet, l’ensemble des propositions de la catégorie protection ne sont que des renforcements de la législation. Ainsi, nous avons une autre visions.

26-propositions-Cazeneuve-RepressionEn vert, les propositions clairement de sensibilisation, en rouge celles répressives et en noir les autres. En effet, l’ensemble des propositions qui concerne la protection des plus faibles, ne sont que des accentuations de la répression sur les conducteurs.

 

 

 

Ce qui donne pour notre graphique la situation suivante:

26 proposition realité

Ce sont maintenant les 2/3 des propositions qui sont à vocation répressives. Personnellement, cela ne me pose pas de problème. Depuis 2003, les gouvernements respectifs se sont engagés dans cette direction. Ce qui me gène, c’est de ne pas l’annoncer tel que comme si c’était « un gros mot ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *