Santé et conduite : un sondage inutile

de | août 17, 2015

Loin de me plaindre que la sécurité routière fasse les gros titres des journaux(1), je constate que cette situation nous apporte des sujets totalement inutiles.

Un des plus significatifs correspond à un sondage sur « Santé et conduite » mené semble-t-il conjointement par la Prévention Routière et le laboratoire pharmaceutique MSD France. Et cela pour 2 raisons :
  • la première sur les résultats biaisés
  • le deuxième sur l’inutilité des messages délivrés par ce sondage
Les résultats biaisés
Additionner des carottes et des patates a toujours été honnis par les professeurs et déconseillé par les statisticiens. Pourtant c’est ce qu’on a dans ce sondage. En effet, il nous est annoncé que les français qui conduisent ont pris un risque parce qu’ils ne savaient pas qu’ils étaient malades. Et la proportion est importante : 2/3 des conducteurs. Mais dans la réalité le message est biaisé puisqu’il concerne pour 50 % des cas, la fatigue. Or, je ne suis pas médecin mais la fatigue n’est pas une maladie (un symptôme peut-être). Et dans 41 % des manques de concentration (là non plus cette situation ne me semble pas rentrer dans les critères classique de la maladie). Je pense d’ailleurs qu’il y a une vraie confusion entre cet état perçu de manque de concentration et la monotonie que procure la conduite. Chez certaines personnes cette confusion les amène d’ailleurs à se distraire soit par le téléphone soit par l’augmentation de la vitesse.
Et les 22% qui disent avoir eus ou évités un accident, c’était pendant des états de fatigues, d’endormissements ou de « vraies maladies ». Les autres informations ne sont pas plus pertinentes, surtout sur les maladies chroniques. Je peux avoir une maladie chronique (allergies à la poussière) prendre des antihistaminiques tous les jours. Cela impacte vraiment sur la conduite ? Permettez moi d’en douter !!!
 
L’inutilité
Il est symptomatique de voir que certaines personnes pensent que des messages de ce genre puissent avoir un intérêt. Il est vrai que la présentation peut laisser à penser le contraire. L’information comme quoi les conducteurs n’ont jamais discuté de santé et conduite, ne veut en plus rien dire. En fait le seul élément un peu pertinent de ce sondage concerne l’information sur les boites de médicaments qui semble être reçu.
Au final beaucoup de travail pour peu de chose.

1 – Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *